LE guide WordPress : Comment installer WordPress en local ?

Dans cette vidéo, on va installer WordPress sur son Mac ou son PC.

 

Pourquoi diable faire cela ? 

 

Pourquoi ?

 

Voici quelques avantages :

 

C’est un environnement sécurisé et isolé

Tel un château fort, votre site sur votre PC est protégé. Cela vous permet de faire de multiples tests grandeur nature. Vous souhaitez ajouter une nouvelle langue à votre site WordPress ? Une boutique ? Une toute nouvelle section ? Il est grand temps de songer à vous construire ce château fort, car vous serez à l’abri des regards indiscrets pour procéder à vos tests. Vous serez sûr de ne pas gêner les utilisateurs actifs de votre site et, mieux, vous pourrez faire des essais sans que les petits robots de Google indexent votre site.

 

Quand je dis que vous êtes isolé, vous l’êtes vraiment.

 

C’est également, du coup, une option très intéressante, dès lors que vous souhaitez reproduire un « bug » – ce que vous n’oseriez pas faire en direct sur votre site.

 

Vous pouvez travailler dessus, même sans internet

Comme votre site tourne avec un logiciel sur votre ordinateur, nul besoin d’une connexion internet pour travailler. Plutôt cool, non ? Certes, euh… si vous désirez télécharger un plug-in ou une image pour votre plug-in qui n’est pas déjà sur votre ordinateur, vous aurez tout de même besoin d’internet.

 

Enfin, petite cerise sur le gâteau : bien souvent, c’est plus rapide (cependant, cela dépend de la configuration du logiciel qui fera tourner votre site et de votre machine).

 

 

Quel logiciel utiliser ?

 

Il y a deux écoles. Première école : les logiciels dits classiques de type Mamp ou Wamp. Avec eux, beaucoup d’options, certes, mais souvent, hélas, vous devrez mettre les mains dans le cambouis pour corriger un problème, voire juste pour installer votre site WordPress !

 

L’autre école est plus simple, c’est ma préférée : il s’agit du même logiciel, sur le fond, que Mamp, mais spécialisé sur un outil ; dans notre cas, sur WordPress. Les avantages ? J’en vois au moins deux : 1) Vous n’aurez pas à bidouiller les paramètres de configuration de votre serveur, car il est déjà optimisé pour WordPress, et 2) l’installation de WordPress se fait en trois clics ! Bref, vous gagnez du temps.

 

Le petit bonus :

 

Rien ne vous empêche d’utiliser Mamp ET Flywheel (évitez tout de même de les utiliser en même temps). Ainsi, vous pourrez faire tourner n’importe quel site avec Mamp, et vos sites WordPress avec Flywheel. C’est ce que je fais de mon côté, et cela fonctionne très bien. 🙂

 

Quelques avantages que j’aime chez Flywheel :

La simplicité

Un outil pour surveiller les e-mails de votre site WordPress

La possibilité de cloner un site en un clic

 

La killer feature de Flywheel

C’est le lien partageable. Ainsi, même si votre site est en local, vous pouvez partager un lien à des collègues ou clients pour qu’ils puissent vous faire des retours.

 

Je ne connais pas d’autre logiciel capable de faire cela. Dites-moi en commentaire si vous en connaissez : je suis curieux ^^

 

Flywheel est gratuit. Le but de l’entreprise, c’est que vous adoptiez son logiciel pour ensuite utiliser un de ses services payants, qui est l’intégration poussée avec leur service d’hébergement. Ainsi, en un clic, il est possible de passer de votre site local à un site sur internet. Waouh !

 

Pour ma part, je trouve Flywheel un peu cher, même s’il est très performant, et j’ai opté pour Siteground.

 

Je vous ferai donc un guide complet sur la manière dont on peut passer de votre site local à Siteground.

 

Si vous n’avez qu’un seul site à héberger, n’hésitez pas trop : passez par Flywheel, car pour un seul site, leurs plans sont très compétitifs, et le simple clic pour passer de leur application vers internet est, comment dire… une fonctionnalité HYPER UTILE !

 

Si vous appréciez mes contenus et que vous songez à acheter un hébergement chez Flywheel ou Siteground, je ne vous remercierai jamais assez de passer par mes liens : ils sont affiliés, et ainsi vous soutenez mon travail (sans payer plus cher de votre côté) pour que je puisse vous apporter toujours plus de tutos vidéos et de guides !

 

Voici le lien pour télécharger Flywheel. Faites plein de petits sites du haut de votre château fort et n’hésitez pas si vous avez des commentaires !

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

A propos de l'auteur

Vincent MARY

Vincent MARY

Webmaster et webdesigner depuis 2009 je réalise des formations orientées sur WordPpess et webmarketing sur WPmarket Youtube et tuto.com.

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter avec votre compte WPmarket

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Vincent de WPmarket, il y a 3 mois et 3 semaines.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.